Parution – Environnement archéologique d’une tombe à char

Environnement archéologique d’une tombe à char

Le site des Pleines à Orval (Manche) à la fin de l’âge du Fer

Sous la direction de Hubert Lepaumier

Presses universitaires de Rennes Collection : Archéologie et Culture

Les recherches archéologiques réalisées à l’occasion des différentes tranches d’aménagement du contournement de la ville de Coutances ont permis l’étude de nombreux sites archéologiques dont la plupart sont occupés au cours du second âge du Fer. De fait, l’occupation des campagnes diffère assez nettement de celle relevée jusqu’à présent sur le cœur de la ville de Coutances, la Cosedia antique, capitale des Unelles, dont l’occupation est essentiellement centrée sur le Ier siècle de notre ère. Perchée au sommet d’une colline, son origine gauloise a pourtant été mainte fois évoquée sans avoir pu être démontrée jusqu’à aujourd’hui. Côté campagne, la présence humaine est attestée de façon récurrente probablement dès le néolithique. Au second âge du Fer, le maillage des établissements enclos est important, témoignant d’un environnement largement anthropisé.
Deux sites, fouillés aux extrémités de la dernière tranche d’aménagement de la rocade, illustrent bien la richesse de cette partie du Cotentin. À Bricquevillela-Blouette, l’enclos de « La Roguerie » se distingue par les dimensions importantes de certains des fossés qui le structurent. La présence de sources, assurant un maintien constant de l’humidité au fond de certains d’entre eux, permet en outre d’esquisser l’environnement végétal dans lequel le site s’inscrit. À Orval, sur le site des «Pleines», la découverte inattendue d’une tombe à char et la fouille d’un puits ont permis la mise au jour de vestiges mobiliers assez exceptionnels qui montrent bien son intégration aux circuits d’échanges de l’art celte des IIIe et Ier siècle avant notre ère.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Eneko Hiriart (30 juin 2023). Parution – Environnement archéologique d’une tombe à char. Le blog de l'AFEAF. Consulté le 18 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/ao1a


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search