Table ronde : Les silex taillés des Gaulois et des Romains (24 mars 2023)

Les silex taillés des Gaulois et des Romains : de la perduration de l’utilisation des matériaux siliceux durant l’Age du Fer et l’Antiquité


Table ronde organisée par
P. Allard (CNRS, UMR 8068 Temps),
F. Bostyn (Université de Paris 1, UMR 8215 Trajectoires),
P. Nouvel (Université de Bourgogne, UMR 6298 ArTeHis)

vendredi 24 mars 2023

INHA – auditorium Jacqueline Lichtenstein
2 Rue Vivienne, 75002 Paris

9h – 18h

Résumé
L’étude des silex taillés est un domaine privilégié pour les préhistoriens. Les roches qui permettent la fracture contrôlée enregistrent les gestes exécutés et leurs caractères presque inaltérables font de ces objets les témoins privilégiés du système technique des communautés passés pendant plus de trois millions d’années.
Dans son acceptation d’origine, la périodisation de la Préhistoire voit l’Age de la Pierre remplacé par ceux des métaux (Bronze, puis Fer), les productions métalliques se substituant aux industries de pierres taillées. En effet, les activités métallurgiques ont constitué un domaine d’activité artisanale toujours plus attractif à la fin du Néolithique, reléguant au second plan les productions lithiques ancestrales. Cependant, si l’avènement de la métallurgie a bien été à l’origine du déclin de l’exploitation du lithique taillé, elle n’en a cependant pas, dans un premier temps, supprimé l’utilisation et certaines productions spectaculaires comme
les armatures de flèches armoricaines de l’Age du Bronze ou les dagues de la fin du Néolithique au Danemark sont là pour en témoigner. A partir des années 1980, l’industrie lithique de l’Age du Bronze en France a commencé à être étudiée dans sa globalité, notamment l’outillage domestique. Il est désormais acquis que cette période voit toujours l’utilisation importante du silex dans les activités quotidiennes de ces populations.

Mais qu’en est-il de l’utilisation du silex taillés à l’Age du Fer et pendant l’Antiquité ? En effet, bien que n’ayant que peu attiré l’attention des chercheurs, la présence de silex taillés est régulièrement mentionnée dans les rapports de fouille, notamment dans le cadre de l’archéologie préventive, voire dans certaines publications, mais leur étude n’apparaît pas d’emblée nécessaire pour la compréhension des sites de l’Âge du fer et de l’Antiquité, d’autres catégories de mobiliers comme la céramique ou le mobilier métallique, focalisant davantage l’attention des chercheurs. Souvent, d’ailleurs, leur présence est considérée comme anecdotique, voire intrusive, les artefacts étant alors considérés comme ayant fait l’objet de récupération ancienne sur les sites néolithiques.

Cependant, leur récurrence et parfois leur qualité technique, interpellent et posent la question du statut réel de ces productions au sein des systèmes techniques de ces horizons chronologiques.
C’est ce thème que nous nous proposons d’explorer lors de cette rencontre. Les communications pourront être soit des études de cas, soit proposer des synthèses à des échelles locales ou régionales.

Programme
Vendredi 24 mars 2023

9 h-9 h 30 – accueil des communicants

9 h 30 – Introduction, Pierre Allard, Françoise Bostyn, Pierre Nouvel

1- COMMUNICATIONS

10 h – Benjamin Bapst et Gabriel Chamaux
Première approche du mobilier lithique taillé du Bronze final et du Halstatt de l’Eure-et-Loir

10 h 20 – Pablo Marticorena, C. Chevillot et Eneko Hiriart
Le silex bergeracois chez les Gaulois : l’exemple du site de la Peyrouse à Saint-Félix-de-Villadeix (Dordogne, Nouvelle-Aquitaine)

10 h 50 – Paul Picavet et Dominique Prost
L’usage du silex en contexte de forge dans une région de forte disponibilité : études de cas en Seine- Maritime.

11 h 10 – pause

11 h 30 – Dominique Prost et Caroline Riche
Discussion autour de la permanence de la taille du silex au Hallstatt, l’exemple singulier d’Alizay « La Chaussée » (Eure)

11 h 50 – Arthur Leck, François-Xavier Le Bourdonnec, Hélène Paolini-Saez
Approvisionnements et usages des matériaux lithiques durant la protohistoire corse, l’exemple du site d’I Casteddi (Tavera, Corse-du-Sud)

12 h 10 – Juliette Durand, Laetitia Mathéry, Renaud Gosselin
Le statut des silex taillés du site Hallstatt de Milly-la-Forêt, « Le Bois Rond »/Carrière Fulchiron (Essonne) : débitage, remploi ou présence résiduelle ?

12 h 30 – 14 h – Pause déjeuner

14 h – Fabien Langry-François, Rémi Martineau, Marie Imbeaux, Guillaume Lépine
Complexité d’interprétation de l’industrie lithique d’un l’établissement hallstattien des Marais de Saint-Gond à Villevenard “La Croix Folle” (Marne) : confrontations aux marqueurs chronologiques et sites d’extraction régionaux

14 h 20 – Marie-France Creusillet, Delphine Capron, Alice Tellier
L’industrie lithique du site de Meung-sur-Loire « Les Grands Champs » (Loiret)

14 h 40 – Françoise Bostyn, Nicolas Cayol
Les Romains taillaient encore le silex ! Les exemples des ateliers de potiers dans le nord de la France

15 h – Allard Pierre, Benoît Dupéré, Guillaume Verrier
L’utilisation de silex taillés à la protohistoire récente en Champagne : l’exemple de l’occupation de La Tène moyenne de Pont-sur-Seine « La Gravière 2007 » (Aube)

2- POSTER

15 h 20 – Dominique Prost avec la collaboration de Serge Le Maho
De l’usage des silex taillés à La Tène finale à Val-de-Reuil « La Comminière – Le Suret » (Eure), un exemple représentatif

15 h 30 – Justine Cadart
Découverte exceptionnelle de haches polies et d’un tournassin au sein d’une officine de potier romaine


15 h 40-16 h 30 – Discussion finale et clôture de la séance

Organisation :

P. Allard (CNRS, UMR 8068 Temps),
F. Bostyn (Université de Paris 1, UMR 8215 Trajectoires),
P. Nouvel (Université de Bourgogne, UMR 6298 ArTeHis)



Citer ce billet
Eneko Hiriart (2023, 21 janvier). Table ronde : Les silex taillés des Gaulois et des Romains (24 mars 2023). Le blog de l'AFEAF. Consulté le 19 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ao0n

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search