Parution – Une résidence de la noblesse gauloise. Le Camp de Saint-Symphorien à Paule (Côtes-d’Armor)

Une résidence de la noblesse gauloise. Le Camp de Saint-Symphorien à Paule (Côtes-d’Armor)

Yves Menez (dir.)

Éd. de la Maison des sciences de l’homme 412 pages, 348 ill. couleur format 30 x 30 cm
ISBN 978-2-7351-2558-6 76 euros

 

À l’issue de vingt ans de recherche nous sont donnés à voir à Paule (Côtes-d’Armor), sur près de 10 hectares, six siècles d’une occupation continue. Depuis la fondation de la ferme d’origine, vers 550 av. J.-C., jusqu’à l’abandon du site, vers 15 av. J.-C., le lecteur est appelé à suivre, sous une forme vivante et simple, attachée aux faits humains, les adaptations aux variations de son environnement d’une famille d’aristocratie foncière. Les nécessités de l’agricul- ture, de la défense, du stockage, un embryon d’artisanat modèlent tour à tour les bâtiments et la distribution de l’espace. Le noyau central familial se détache peu à peu de ses dépendants, relégués dans un enclos périphérique, puis attire une population venue des environs et l’englobe dans une vaste fortification.

Yves Menez ne se contente pas de livrer à la réflexion une documentation complète et objective, il s’appuie sur sa double formation d’archéologue et d’ingénieur pour s’enga- ger dans une approche historique et anthropologique qui intègre les phénomènes observés dans un large territoire.

À chacune des étapes, il pose la question du « pourquoi », qui renvoie à la structure de la société, à l’importance de la famille, du lignage et à la mise en place des institutions.

La lecture des vestiges est soutenue par une abon- dante illustration en couleurs incluant des restitutions 3D. Enfin, des légendes en anglais et un résumé détaillé en tête de chaque chapitre garantissent au public interna- tional un accès aisé à la démonstration.

La fouille de Paule est à l’origine du concept de rési- dence élitaire gauloise. D’autres sites archéologiques de ce type apparaissent peu à peu, qui posent la question de l’apparition du « château » bien avant le Moyen Âge. Par ses imposantes lignes de défense successives, Paule reste la plus importante de ces résidences connues. Elle demeure également à ce jour la plus complètement étudiée et, grâce à cet ouvrage, est la toute première publiée sous une forme monographique.



Citer ce billet
Eneko Hiriart (2021, 5 juillet). Parution – Une résidence de la noblesse gauloise. Le Camp de Saint-Symphorien à Paule (Côtes-d’Armor). Le blog de l'AFEAF. Consulté le 19 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/anx9

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search