Offre de thèse – Contrat doctoral / Université de Toulouse Jean-Jaurès

Veuillez trouver ci-dessus une offre de sujet de thèse intitulée « Circulation et provenance de monnaies d’or aux périodes anciennes tracées grâce au développement de mesures des isotopes du plomb, du cuivre et du fer in situ ».

Cette offre de thèse sera publiée  – lorsque le contexte le permettra – sur le site Pôle Emploi du CNRS où plus de détails seront livrés sur les pièces à fournir. La thèse débutera à l’automne 2020.

Les candidats peuvent déjà envoyer leur CV aux personnes indiquées sur la fiche descriptive ci-dessus.

Contexte général de la recherche :

Les isotopes constituent une approche très prometteuse pour le traçage des métaux en histoire et en archéologie afin de reconstituer d’anciennes voies commerciales. Cependant, le caractère précieux des objets en or limite l’usage de cette approche du fait de l’exigence de préservation des échantillons. Le traçage des monnaies à l’aide d’analyses multi-élémentaires, via la méthode « in situ » par ablation laser ne permet pas d’identifier une origine géographique à l’instar des méthodes isotopiques. Faute de techniques adaptées à la mesure de rapports isotopiques à précision et justesse suffisantes pour une utilisation robuste des données, la littérature présente peu de données isotopiques fiables sur des objets archéologiques en or qui est par ailleurs un élément mono-isotopique. L’objectif de ce projet est d’utiliser les derniers développements analytiques en géochimie pour établir à l’échelle submillimétrique la mesure isotopique précise du plomb, du fer et du cuivre contenus dans des monnaies médiévales africaines en or. L’objectif étant de retrouver l’origine géographique de ces pièces et d’identifier les voies de circulation de l’or dans le cadre du commerce Trans-Saharien aux périodes médiévales. 


Vous aimerez aussi...