Genre et hiérarchisation dans le monde nord-alpin, aux âges du Bronze et du Fer

Par Caroline Trémeaud


 Cet ouvrage pose la question des rapports masculin-féminin au sein des sociétés du monde nord-alpin (soit le nord-est de la France, la moitié sud de l’Allemagne, la Suisse, l’Autriche et la
Bohême), pendant plus d’un millénaire (du Bronze final au milieu du second âge du Fer). L’étude de quelques nécropoles a mis en évidence l’existence d’une structure hiérarchisée de ces sociétés. Ce préalable permet de poser la question de « Grandes Femmes » dans ces sociétés à travers l’appréhension d’une élite, définie par des sépultures ostentatoires. Un corpus de plus de 700 de ces sépultures a été analysé, nécessitant la mise en œuvre d’outils méthodologiques
inédits permettant des interprétations en termes de richesse et de genre puis d’en questionner les rapports. Les données funéraires ont été enrichies par les apports des données textuelles et iconographiques sur les sociétés nord-alpines, mais également par l’étude des rapports
de genre dans les sociétés contemporaines, voisines du monde nordalpin
et mieux documentées.
Tous ces éléments ont permis de préciser les fluctuations des rapports entre féminin et masculin, de mettre en évidence des moments d’ostentation importante du féminin et d’en tirer des hypothèses interprétatives sur les structures des sociétés nord-alpines envisagées.

Cet ouvrage est disponible aux éditions BAR : S2912 Tremeaud


Vous aimerez aussi...