Chasse et élevage au Premier âge du Fer dans le Nord-Est de la France

Les éditions Mergoil annoncent la parution dans la collection Archéologie des Plantes et des Animaux de :

CHASSE ET ELEVAGE AU PREMIER AGE DU FER DANS LE NORD-EST DE LA FRANCE.

Sophie GOUDEMEZ, 2018, 263 p., coul. (ISBN : 978-2-35518-076-7)

Cette première synthèse des faunes hallstattiennes se fonde sur près de       160 000 restes osseux issus de quinze habitats : sites fortifiés,  occupations rurales et site de Bourges « Avaricum », première attestation d’une forme d’urbanisme hallstattien en France. De 800 à 430 av. J.-C., des changements sociaux et culturels marquent les communautés  : émergence d’habitats fortifiés, apparition de riches tombes sous tumuli, potentiels marqueurs d’une société plus hiérarchisée.

Les échanges entre communautés sont à l’origine de la diffusion de ce phénomène culturel, de son existence. La variété des sites interroge sur l’organisation sociale et économique des communautés. L’analyse des restes animaux, vestiges de repas pour la plupart, permet d’aborder ces sujets. L’étude des morphologies des animaux domestiques, par exemple, révèle la présence de grands chevaux et de grands bœufs dans certaines places fortes, alors même que les tailles au garrot des animaux diminuent progressivement au fil de la période. Les analyses des compositions des troupeaux (espèces, âges, sexes) et des productions animales mettent aussi en lumière des différences entre les habitats fortifiés, ouverts ou urbanisés, tout en laissant entrevoir certaines formes de relations entre eux. Cette recherche vient donc enrichir notre approche des sociétés hallstattiennes, en plus de compléter l’histoire de l’élevage, de la chasse et des pratiques alimentaires depuis le Néolithique jusqu’à nos jours.

 

Pour en savoir plus : www.editions-mergoil.com


Vous aimerez aussi...