Rencontres sur l’Italie pré-romaine : appel à communication

« Du Bronze récent à la romanisation (XIVe – IVe siècles av. n.è.) »
Première rencontre des doctorants et jeunes docteurs sur l’Italie préromaine
Paris (INHA, salle G. Vasari), 1-2 juin 2017
Transdisciplinarité
Les études portant sur l’Italie préromaine se sont considérablement enrichies ces trente dernières années grâce à la multiplication des fouilles, étendues à l’ensemble de l’espace italique, ainsi qu’à la pluridisciplinarité qui caractérise bon nombre de travaux. La transversalité est aujourd’hui au coeur des recherches, notamment à l’heure d’examiner les liens unissant, entre eux, les peuples et cultures de l’Italie préromaine ainsi que ceux tissés avec les civilisations voisines issues du bassin oriental de la Méditerranée, de la péninsule ibérique ou du domaine transalpin.
Afin de mettre en évidence les passerelles transdisciplinaires qui caractérisent les travaux sur l’Italie préromaine, les présentations pourront relever des différents champs disciplinaires qui contribuent à enrichir ce domaine des études : archéologie, histoire, épigraphie, philologie, numismatique ou encore les géosciences appliquées à l’archéologie et les études d’histoire moderne portant sur le collectionnisme et la réception des découvertes.
Réseau, échanges et réflexions
En consacrant deux journées consécutives à ces rencontres, l’objectif est de favoriser la création d’un réseau de jeunes chercheurs et de développer les échanges et discussions, entre chaque présentation, avec les chercheurs confirmés invités.
Puisque le programme de ces journées entend aborder, à travers différents prismes, mille ans d’histoire, une table-ronde consacrée à une problématique commune, clôturera ces rencontres.

Revalorisation des études et visibilité
En dressant un état des lieux de la jeune recherche en France, ces journées auront également pour objectif de revaloriser une tradition des études qui pâtit, aujourd’hui, d’un nombre réduit d’enseignements.
La publication des actes de ces rencontres s’inscrira dans une démarche visant à redonner une certaine visibilité aux recherches en cours.

Les propositions de communication devront comporter :
• un résumé de l’intervention (250 mots maximum)
• le titre de la communication
• le nom et le prénom du ou des intervenants
• le rattachement administratif du ou des intervenants
Les communications, d’une durée de vingt minutes, seront suivies d’un temps de discussion.
Elles pourront être faites en français ou en italien.

La date limite de soumission est fixée au 3 janvier 2017

Les propositions devront être envoyées à : rencontres.ip@gmail.com

 


Vous aimerez aussi...