Passeurs des Alpes. La culture de Golasecca : entre Méditerranée et Europe continentale à l’âge du fer.

Publication de la thèse de notre collègue Veronica Cicolani.

Les Alpes ont toujours été perméables aux échanges. De part et d’autre de ses versants, hommes, objets et idées y circulent et se croisent rapprochant d’une façon complexe mondes celtique et méditerranéen.

En Italie du Nord, la culture celtophone de Golasecca est activement impliquée dans ces trafics de vaste portée. Les relations nouées avec les Celtes et les communautés alpines se manifestent par la présence au nord des Alpes de petits objets liés au port des vêtements. Témoins ordinaires de déplacements humains, ces ornements mettent en exergue le rôle d’autres strates de la société, également impliquées dans les trafics transalpins, au-delà des élites traditionnellement étudiées.

Privilégiant l’ordinaire à l’extraordinaire, l’ouvrage propose une nouvelle lecture des interactions culturelles et des liens noués entre communautés situées de part et d’autre des Alpes. Par une lecture dynamique et sémiologique de la diffusion et des modes de réception d’objets personnels de type Golasecca, l’auteur met en évidence la complexité du fonctionnement des réseaux d’échanges au premier âge du fer.


Vous aimerez aussi...